2.5 :: CFAO ET STANDARDS NUMERIQUES

2.5.1 :: Standard STL

Le format de fichier 3D STL est né il y a un peu plus de 20 ans, avec l’arrivée des techniques de fabrication additive par empilement de couches 2D. La première technique, commercialisée par la société 3D Systems, fût la stéréolithographie (technique de polymérisation de résine par laser) d’où l’abréviation STL. Depuis, le format STL est devenu un standard de facto industriel pour la production par procédés aditifs de prototypes, d’outillages et de pièces, à partir de représentations 3D par triangulation.

Les systèmes de numérisation 3D, utilisés en début de chaîne numérique par les prothésistes pour digitaliser les modèles en plâtre réalisés à partir des empreintes dentaires du praticien, ou pour digitaliser directement l’empreinte, génèrent un maillage de points. Puis, les points sont reliés entre eux pour constituer un modèle 3D par triangulation. Le modèle 3D, assimilé à un ensemble de polygones, est décrit par la liste des sommets et des arêtes. L’orientation des polygones permet de différencier l'extérieur et l'intérieur du modèle. La liste des sommets, des arêtes et de leur orientation est écrite en code Binaire ou ASCII pour être transférée vers les logiciels de modélisation 3D, sous le nom de format de fichier STL. Dans le cas de la numérisation 3D intra-buccale, le contexte technique reste le même. Il s’agit toujours d’un procédé qui génère un maillage de points reliés entre eux pour constituer une modélisation 3D par triangulation.

Le fichier de polygones, généré à partir du maillage de points acquis lors la capture 3D (fichier STL), est ensuite importé dans le logiciel de CAO dentaire pour concevoir les restaurations. La plupart des logiciels de CAO dentaire, et c’est le cas des logiciels les plus répandus, utilisent un noyau graphique de modélisation polygonale ce qui leur permet d’exploiter directement les données issues de la numérisation 3D. Les fichiers exportés par la plupart des logiciels de CAO dentaire sont donc « nativement » des fichiers au format STL.


5.1.2 :: Norme STEP

La norme STEP (norme pour l'échange de données de produit - Standards for the Ex-change of Product data), est la norme d’échange de données de produit en vigueur dans l’industrie. Elle fournit un mécanisme qui est capable de décrire les données de produit sur l'ensemble du cycle de vie, indépendamment du système employé. De par sa nature, cette description est adaptée non seulement à l'échange de fichiers neutres, mais également comme base pour appliquer et partager des bases de données de produits et pour l'archivage. La recherche d'échanges efficaces de données à l'aide de STEP a conduit à des améliorations des algorithmes centraux de modélisation des systèmes en CAO, à des modèles de pratiques de développement et à la qualité d'ensemble des données de produit.


5.1.3 :: Norme DICOM

DICOM (Digital Imaging and Communications in Medicine - imagerie numérique et communications en médecine) est une norme qui vise à réglementer le format des images médicales à des fins de transfert. Des travaux sont en cours pour créer la norme DICOM 3D visant à règlementer la génération de modélisations 3D à partir d’images DICOM. La dentisterie commence à adopter la norme DICOM 3.0 pour l’imagerie numérique dentaire, mais elle n’est pas encore répandue uniformément.

Page suivante
haut de page