3.1 :: FABRICATION DE MODELES CALCINABLES

Processus

Avec ce processus numérique, seul le travail du maquettiste est assisté par ordinateur. Ce processus permet donc de bénéficier des avantages de la CAO mais les gains de productivité en fabrication sont faibles.

Composants CFAO mis en œuvre :
- Scanner 3D pour la numérisation des préparations en plâtre.
- Logiciel de CAO pour la modélisation des restaurations.
- Système de fabrication des maquettes calcinables :
------------o imprimante 3D :
--------------
modelage directement à partir du fichier STL issu du logiciel de CAO,
------------o ou machine-outil à commande numérique avec logiciel de FAO
-------------- pour générer le programme d’usinage à partir de la modélisation 3D.

Types de réalisations :
- Fabrication additive : tous les modèles calcinables, y compris les châssis de prothèses dentaires mobiles, dans la limite d’une précision machine de 20 à 50 µm.
- Usinage : tous les modèles calcinables pour prothèses dentaires fixes et hybrides, avec une précision machine de 5 à 20 µm.

Matériaux mis en forme :
- Cire, résine ou élastomère calcinables.


Avantages :
- Gains de temps en conception des restaurations, surtout pour le modelage de châssis métalliques de prothèses mobiles.
- Économie de matériaux de l’ordre de 50% lors la réalisation des châssis.
- Amélioration de la précision des restaurations.


Inconvénients :
- Pas ou peu de gains de productivité en fabrication de prothèses fixes et hybrides.
- Coûts élevés des machines et des matériaux, ce qui réduit considérablement les gains en conception.

3.1 :: Fabrication de modèles calcinables
3.2 :: Fabrication bonne matière
3.3 :: Processus en cours d'initiation
3.4 :: Perspectives en implantologie

Page suivante
haut de page