2 :: ANALYSE DES PRE-REQUIS

2.1 :: INVESTISSEMENT


:: Objet de cette fiche : préparer son achat d’un équipement

L'intégration d'un nouvel équipement implique des coûts directs mais aussi des coûts induits, matériels et immatériels, non seulement lors de l'acquisition mais aussi lors de la mise en exploitation, ceci est à considérer avec d'autant plus attention qu'il s'agit d'une technologie nouvelle pour l'entreprise.


:: Coûts liés à l'acquisition


• Coût d'achat de l'équipement
• Frais de douane et de transport
• Installation, préparation de l'environnement (local, alimentation énergie, température,
--hygrométrie, vibrations, stockage matière, évacuation vapeurs et émanations diverses,
--poussière…).
• Outillage, appareils de mesure, matériel périphérique, accessoires, logiciels
• Frais financiers (intérêts d'emprunts)
• Communication : liaison interne et externe (connexion Internet…), logiciels interfaces
• Formation


:: Coûts liés à la mise en exploitation


• Coûts salariaux : main d'œuvre et emplois qualifiés
• Assistance à la mise en route
• Non-qualité (temps passé, rebuts, retouches…),
--notamment pendant la période de prise en main
--Remarque : Les coûts de non-qualité peuvent être très importants,
-- il est particulièrement recommandé d'étudier les paramètres qui influent sur la qualité.
• Maintenance (révisions, pièces d'usure, contrat maintenance logiciel, matériel)
• Consommables (matière, gaz, …)
• Énergie
• Taxes (professionnelle, apprentissage, construction, …)
• Assurance
• Besoin supplémentaire en fonds de roulement du fait de l'accroissement
- des besoins liés au cycle d’exploitation
- (Cette omission est souvent à l'origine des difficultés de trésorerie des PME en phase
- de croissance. Ce poste est d'autant plus sensible que l'équipement est destiné,
--au-delà des besoins internes, à des prestations extérieures).

• Investissement commercial (plaquette, communication, déplacements…)


:: Opportunité et faisabilité de l’investissement


Attention ! Le montant des investissements en machines pour CFAO dentaire est souvent élevé. Même pour des besoins réguliers, il peut être plus avantageux de sous-traiter en partie ou intégralement la fabrication. En effet un tel investissement impose une charge minimum pour être rentabilisé. Ne pas sous-estimer les frais fixes (moyens humains et matériels). Bien entendu, il faut aussi considérer les critères stratégiques difficilement chiffrables mais pouvant intervenir dans l'appréciation de la rentabilité. Exemple : la réactivité (pouvoir livrer au plus vite accroît la satisfaction client).


:: Aide à l’investissement matériel


Certaines régions et certains départements proposent des aides aux petites et moyennes entreprises pour leurs investissements matériels, sous forme de subventions et/ou d’avances remboursables. Renseignez-vous auprès de votre chambre des métiers, auprès aussi de la Chambre de Commerce et d’Industrie qui est plus coutumière de l’accompagnement des investissements technologiques, voire directement auprès du conseil régional.

Page suivante
haut de page